Une trace, simplement une trace ou plus sûrement une référence identitaire forte qui nous parles d’un moi collectif, qui est ici une synthèse.

Souvenirs de femmes s’envolant, telles une nuée de colombes, à travers les ruelles et les escaliers des villes algériennes, femmes silencieuses, parfumées et pourtant porteuses mystérieusement, d’une revendication de soie et de laine.

DATE DE PUBLICATION : 01/01/2016